fin-support-windows-server

Microsoft met un terme au support de Windows Server 2003

Système d’exploitation développé par Microsoft, Windows Server 2003 a longtemps été considéré par le groupe américain comme étant la solution centrale de la gamme de produits serveurs professionnels Windows Server System. Succédant à une version datée de 2000, il a révélé de nombreux atouts dès sa sortie. Il était, selon son concepteur, nettement plus évolutif et performant que son prédécesseur.

Quelles sont les conséquences de l’arrêt du support ?

Microsoft a d’ores et déjà annoncé que le 14 juillet prochain, le support de Windows Server 2003 prendrait fin. Après cette date, plus aucune mise à jour ni aucun correctif ne sera apporté à la solution. Les failles de sécurité ne seront donc plus colmatées, ce qui rendra les serveurs extrêmement vulnérables sur Internet. Qui n’a jamais redouté d’être victime de cybercriminalité ? Il est donc primordial de se prémunir et de réfléchir aux différentes options envisageables. Consultez notre guide pratique pour connaitre les risques liés aux cyber-attaques.

Que faire pour ne pas s’exposer aux risques liés à la cybercriminalité ?

Afin d’éviter d’exposer son serveur à des attaques, il est fortement recommandé de migrer vers des systèmes adéquats et régulièrement mis à jour. Microsoft propose notamment une procédure pour faciliter la migration vers Windows Server 2012 R2.      
Cette situation n’est par ailleurs pas isolée. En effet, Windows XP a vu son support stoppé au cours du mois d’avril 2014. Toutefois, nombre d’organisations ont toujours recours à ce système d’exploitation.

Provectio garantit le bon fonctionnement de votre entreprise

Provectio s’engage jour après jour à accompagner les entreprises vers le cloud computing et à protéger leurs infrastructures informatiques. C’est pour cette raison que l’entreprise met un point d’honneur à tenir ses clients informés de toute l’actualité de son secteur. Ainsi, ceux-ci peuvent anticiper pour mieux se protéger.

auteur blog provectio

Auteur : Maxime Charlès

Co-fondateur de Provectio. "Je m'intéresse à l'avenir car c'est là que j'ai décidé d'y passer le restant de mes jours" W.Allen

# #