Prolonger la durée de vie du logiciel

Prolonger la durée de vie de vos logiciels

Parce qu’il n’est pas toujours évident d’anticiper les mutations technologiques de l’entreprise, nous intervenons dans une approche sur mesure pour apporter une réponse dimensionnée aux problématiques de nos clients. Focus sur un projet de migration de serveur applicatif avec des contraintes multiples.

Contexte

Un de nos clients appuie sa gestion d’entreprise sur une application de type ERP. Son logiciel est une pièce incontournable de son système d’information. Malheureusement, l’éditeur de ce produit n’existe plus et le produit n’est plus supporté (i.e. racheté par un plus gros groupe). Changer de logiciel métier implique de profondes modifications dans les habitudes de travail de l’entreprise, il faut reconstruire l’expérience utilisateurs et réajuster l’information au nouveau logiciel. 

Point de vue matériel

La plate-forme matérielle a plus de 6 ans et donne quelques signes de fatigue. A cela il faut ajouter les contraintes d’évolution des matériels comme la sauvegarde qui ne se fera plus de la même façon (sur cassettes précédemment, et bientôt sur de nouveaux supports ou vers un espace hébergé).

Point de vue système

Le système d’exploitation est également obsolète, il faut racheter de nouvelles licences, ainsi que des licences d’accès pour tous les utilisateurs du réseau.

Ce projet allait imposer à notre client:

  • Changement de l’outil et des habitudes
  • Perte de productivité
  • Budget pour le remplacement de l’ensemble.
 

Problématique client

Le client se retrouve donc devant un dilemme de taille : Devoir changer simultanément sa machine serveur ainsi que son logiciel métier. En plus, l’installation du nouvel outil de travail doit se faire en parallèle à l’utilisation de l’ancien, pour ne pas occasionner de chômage technique. Ce projet se fait « contraint et forcé », et dépasse tous les scénarii  budgétaires établis jusqu’ici. Notre client se met à chercher des alternatives pour éviter « ce grand chambardement » !

 

La réponse apportée par Provectio

Au travers de son savoir-faire dans la virtualisation des serveurs d’entreprises, nous avons proposé une solution pour permettre de scinder ce projet en deux étapes:

1 – Virtualisation avec Linux (KVM)

Le Virtual Hoster de Provectio, basé sur KVM, a permis de réaliser une image du système de l’ancien serveur avec son applicatif déjà installé, et de porter cette image sur une nouvelle plateforme matérielle serveur.

2 – Conserver ses licences existantes

Même si l’achat d’une nouvelle machine était nécessaire, les licences du système et de l’applicatif – déjà acquise pour l’ancien serveur – sont conservées, tout comme les licences d’accès utilisateurs.

3 – Se donner du temps

Le logiciel métier devra certainement être remplacé à terme par une autre solution. Mais ce changement peut attendre un peu, permettant à l’entreprise de se pencher sérieusement sur la question, sans contrainte d’urgence.

4 – Tester d’autres produits

Il sera possible d’installer une autre machine virtuelle sur le nouveau serveur, avec un nouvel applicatif à l’essai, sans pour autant interrompre le travail des collaborateurs sur le logiciel actuel.

5 – Financer son serveur

Nous apportons une offre globale de financement sous forme de loyer et option d’achat sous 36 mois.

auteur blog provectio

Auteur : Maxime Charlès

Co-fondateur de Provectio. "Je m'intéresse à l'avenir car c'est là que j'ai décidé d'y passer le restant de mes jours" W.Allen

# #