Cloud Privé ou Cloud public : Pourquoi choisir ?

Cloud Privé ou Cloud public : Pourquoi choisir ?

Toutes les entreprises utilisent le Cloud Computing pour stocker des données, héberger ses courriels ou installer des applications : Mais comment choisir entre le cloud privé et le cloud public ?

 

Le Cloud Privé : un environnement dédié et maîtrisé pour le client

C’est un environnement informatique privatif sur lequel le client va consommer de la ressource informatique. Les équipements privatifs, qu’ils soient physiques ou virtuels, vont gérer l’ensembles des données et ressources informatiques pour tous les utilisateurs de l’entreprise. Le Cloud privé peut être administré par l’équipe IT du client ou par un prestataire spécialisé.

 

Le Cloud Privé assure davantage de confidentialité et permet de géolocaliser précisément l’emplacement géographique du patrimoine numérique de l’entreprise. Le contrôle et la prise en main des ressources informatiques est complet ainsi que la personnalisation de l’environnement qui est totalement adapté à la demande du client. En revanche, les compétences techniques nécessaires à sa mise en œuvre tout comme les coûts associés sont ajustées aux demandes du client.

 

Le Cloud Public : un environnement préconçus et commun

C’est un environnement virtualisé qui fournit des services préconçus à des clients multiples et qui exploitent la même infrastructure partagée. Les Cloud publics sont largement utilisés dans les offres adressées aux grands publics pour le stockage de contenus non-sensible ou pour la fourniture d’outils de collaboration. C’est son caractère public et accessible qui le rend populaire auprès des développeurs : en effet, la normalisation des outils du cloud public permet un déploiement global instantané.

 

Dans le cloud public, les performances sont globalisées et les données sont mondialisées. Par ailleurs, la tarification à l’usage reste opaque et peu prédictive.

 

Le Cloud Hybride : La rencontre des deux mondes

Les deux modèles possèdent leurs avantages et leurs inconvénients. C’est pourquoi de nos jours, il est fondamentalement risqué d’occulter les possibilités offertes par les deux modèles de Cloud. En effet, une organisation peut maximiser son efficacité en utilisant des services de Cloud privé pour optimiser la sécurité de ses données et faire appel à une solution de Cloud public pour le partage d’opérations moins sensibles (ou en laquelle elle a plus confiance).

Car le Cloud Hybride offre les avantages des deux cloud : La sécurité et le confidentiel pour le Cloud Privé et la performance et les économies d’échelle qu’offrent le Cloud Public.

 

Chez Provectio, nous réalisons une majorité des projets d’infrastructures en Cloud hybride : En effet, certaines technologies déployées dans le cloud public sont devenues incontournables, notamment chez Microsoft. Par ailleurs, notre infrastructure de Cloud Privé permet de réaliser les opérations les plus sensibles et pour lesquelles compétences et sécurité des données sont incontournables.

Par Damien

" La vraie réussite d’une équipe c’est d’assurer la compétitivité dans la pérennité "

Partagez cet article

Encore un peu de lecture ?

Office 365, une référence mondiale dans la bureautique !

Pour se lancer ou migrer vers Office 365, nous vous proposons un plan de migration à mettre en place (plus ou moins long selon le projet client), qui consiste à analyser complètement votre système informatique, procéder à la migration de votre messagerie et former vos collaborateurs.

10 bonnes pratiques pour assurer votre sécurité

L’utilisation des malwares contre les entreprises a augmenté de 90 % sur l’année 2018. Cibles jugées faciles par les cybercriminels, leur antivirus est une première parade contre les cyberattaques, mais celui-ci ne doit pas être leur unique protection.

EVENT Sophos Tech Summit

L’objectif de cet événement était de présenter de nouvelles fonctionnalités EDR (Endpoint Detection and Response) dans Intercept X Advanced pour détecter, retracer et comprendre les incidents dus aux malwares.

Inscrivez vous à la newsletter