Qu’est-ce que l’hyper-convergence ? 

Au fil des années, l’infrastructure IT des entreprises a été rendue complexe par l’ajout successifs de fonctionnalités nécessaires et par conséquent la superposition de composants matériels dans le cœur de réseau.

 

Les constructeurs de matériels IT ont alors déroulé une consolidation du marché pour détenir une grande partie de la chaine de valeur de l’infrastructure IT autour de composants fondamentaux aux entreprises tels que le switching, le stockage et la sauvegarde, puis les essentielles ressources informatiques (autrement appelé le compute). Dans le même temps, des pure players du domaine ont développés des couches logicielles pour le management de ces composants en utilisant les matériels proposés par les majors du marché et souvent les piles de projets open source disponibles à cet instant pour les consolider.

 

En parallèle, les constructeurs ont mis en place une gamme de matériels totalement intégrés comprenant des briques fondamentales du réseau (Switch + Compute + Stockage) que ces développeurs allaient pouvoir utiliser. Evidemment, ceux-ci se faisant rapidement intégrer dans la stratégie de consolidation des constructeurs.
C’est pourquoi il existe désormais une offre unifiée et alignée entre l’ensemble des composants cités plus haut (le matériel) et les couches de management logicielles. Cet ensemble a été baptisé l’hyperconvergence.

 

 

Schéma Hyperconvergence

L’hyperconvergence comprend un hyperviseur pour l’informatique virtualisée, le stockage défini par logiciel et la mise en réseau virtualisée. Elle s’exécute généralement sur des serveurs standards, prêts à l’emploi.

 

Pourquoi utiliser l’hyperconvergence ?

Au-delà d’être orientée « dans le sens » de l’histoire, le parallèle entre l’hyperconvergence et la cybersécurité peut être établi. En effet, dans le cas présent, la technologie se consolide en une seule. Par conséquent, l’hyperconvergence est à l’infrastructure ce que les UTM (Unified Threat Management) sont au domaine de la cybersécurité. En effet, pendant presque une décennie, les Firewall, passerelles de filtrage web, de filtrage mail, boitiers VPN, modems et autres DMZ se sont empilées dans les locaux informatiques des entreprises avant de devenir une seule et même technologie en la présence des « boitiers » UTM.

 

Comme dans la cybersécurité en son temps, l’hyperconvergence apporte une rationalisation de l’occupation de place dans les baies, de la consommation électrique et du management de l’ensemble autour d’une seule et même plateforme. L’avantage de l’hyperconvergence, c’est surtout qu’elle est hautement évolutive et permet rapidement de combler les manques de ressources (processeurs et mémoires) ou d’espaces de stockage (disques durs et sauvegardes).

TELCO_OFFER_CONSIDERATION_Webinar

Par Jean-Charles

" Le fossé séparant théorie et pratique est moins large en théorie qu’il ne l’est en pratique ! "

Partagez cet article

Encore un peu de lecture ?

Incentive chez notre partenaire historique LENOVO

Partenaire Gold du constructeur Lenovo (le premier constructeur de PC au monde par unités vendues) pour la 7ème année, Provectio a eu le privilège d’être invité au siège international de Lenovo en Chine.

Suite Office, la suite bureautique de référence

La suite Office, qui est un ensemble de logiciels, s’installe sur un seul ordinateur et dispose d’une offre évolutive puisqu’elle fournit des mises à jour fonctionnelles régulières.

Teams, un outil de communication collaboratif

Microsoft Teams modernise la façon de collaborer au sein d’une entreprise. Les utilisateurs bénéficient d’une utilisation intuitive grâce au fil d'actualités qui permet à l'équipe de collaborer simplement.

Inscrivez vous à la newsletter