PORTRAIT : Olivier, Chef des Opérations

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Olivier, j’ai 42 ans et je suis Chef des Opérations chez Provectio depuis avril 2017. J’ai suivi un parcours d’ingénieur en France et Angleterre.

J’ai ensuite intégré des grands groupes Français pour mettre en pratique mes compétences en tant que Directeur de projets et Directeur des opérations dans le domaine des réseaux de fibre optique terrestre et sous-marin pour relier des câbles entre États-Unis, Angleterre et France.

Puis, j’ai souhaité participer à un projet personnel de création d’entreprise avec des associés dans le monde des télécoms. Au bout de 6 ans, j’ai voulu créer une deuxième entreprise mais en tant que seul actionnaire. J’ai ensuite rencontré Maxime et nous avons décidé de fusionner « nos activités » qui étaient en pleine croissance chez Provectio pour donner une compétence complémentaire et accélérer ce développement dans le domaine des télécoms chez Provectio.

 

  • En quoi consiste ton métier ? Quelles sont donc tes principales missions ? Tes objectifs ?

Mon poste de Chef des Opérations est principalement d’avoir un rôle de chef d’orchestre entre nos clients et collaborateurs.

Concernant nos collaborateurs, je participe aussi bien à la partie production qu’au support. L’idée est de pouvoir coordonner les services en permanence et d’obtenir un niveau maximum de satisfaction clients. Mes missions sont orientées vers le management sur la partie RH pour les recrutements de nouveaux collaborateurs et orientée vers la formation pour faire évoluer les compétences de nos collaborateurs.

Au sujet de notre parc existant, j’interviens sur la relation client pour savoir comment nous pouvons satisfaire et écouter au mieux nos clients, y compris dans la dimension technique. Je suis donc être en veille permanente sur les sujets d’aujourd’hui et de demain aussi bien dans le monde de l’informatique et des télécoms que pour participer à l’élaboration de nouvelles offres.

 

  • En trois mots, comment décrirais-tu ton rôle ?

Management, rigueur et relation client.

  

  • A quoi ressemble une journée au travail type et sur quels projets travailles-tu actuellement ?

L’avantage de notre métier, c’est que nous n’avons pas de journée type, chaque jour ne se ressemble pas car on ne connait jamais la « météo du jour ». Globalement le matin, je visualise nos KPIs, nos coefficients, nos stats, notre production, etc. Ensuite, je me charge de la mise en place de projets, de produits ou l’optimisation de nos outils actuels.

J’aime bien faire le tour régulièrement de notre équipe pour être au plus près de l’action et de ce qu’il s’y passe !

 

  • Quels sont les futurs projets prévus ?

Croissance, croissance, croissance. Nous pouvons encore améliorer notre quotidien dans la manière où on travaille en mettant en place une croissance maîtrisée sans casser la mécanique mise en place. Notre objectif est que les collaborateurs soient bien dans leur poste et dans l’entreprise pour que notre fonctionnement soit le plus fluide possible.

 

  • Quel est ton meilleur souvenir chez Provectio ?

Nous avons l’avantage chez Provectio de mettre en place régulièrement des moments conviviaux partagés avec l’ensemble de l’équipe. Ces moments sont très appréciés et permettent de décompresser, d’échanger avec franchise dans un autre contexte. Lorsque l’on est « hors cadre » professionnel, ça se passe toujours très bien… donc on peut en garder que de bons souvenirs !

 

Olivier Achin

Par Sarah Galodé

" Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite ! "

Partagez cet article

Encore un peu de lecture ?

Office 365, une référence mondiale dans la bureautique !

Pour se lancer ou migrer vers Office 365, nous vous proposons un plan de migration à mettre en place (plus ou moins long selon le projet client), qui consiste à analyser complètement votre système informatique, procéder à la migration de votre messagerie et former vos collaborateurs.

10 bonnes pratiques pour assurer votre sécurité

L’utilisation des malwares contre les entreprises a augmenté de 90 % sur l’année 2018. Cibles jugées faciles par les cybercriminels, leur antivirus est une première parade contre les cyberattaques, mais celui-ci ne doit pas être leur unique protection.

EVENT Sophos Tech Summit

L’objectif de cet événement était de présenter de nouvelles fonctionnalités EDR (Endpoint Detection and Response) dans Intercept X Advanced pour détecter, retracer et comprendre les incidents dus aux malwares.

Inscrivez vous à la newsletter