Serveur de messagerie : comment ça fonctionne ?

Serveur de messagerie : Client et protocoles

Si l’infrastructure informatique de votre entreprise comporte un service de messagerie électronique, un logiciel serveur s’occupe alors de la gestion des transferts des messages. L’utilisateur final que vous êtes n’est jamais directement en contact avec ce serveur. Découvrez comment, en interne,  le serveur de votre système informatique procède lors d’un envoi de mail…

Les différents services d’un serveur de courriel

Le protocole global de la messagerie électronique est divisé en plusieurs services avec, à chaque fois, une fonction associée :

  • MUA (Mail User Agent) : c’est le logiciel qui sert à lire et à envoyer les messages électroniques, le client de messagerie (Exemples : Microsoft Outlook, Mozilla ThunderBird, Apple Mail, IBM Lotus Notes, etc.)
  • MTA (Mail Transfert Agent) : c’est le logiciel pour serveur de transmission. Il s’occupe d’envoyer les mails entre les serveurs.
  • MDA (Mail Delivery Agent) : c’est le logiciel de distribution du courrier électronique et représente la dernière étape de la chaîne d’envoi d’un mail. Il est plutôt associé aux protocoles POP et IMAP.

Les différents types de serveur de messagerie

Il existe deux types de serveur de messagerie : un serveur sortant, le serveur SMTP et serveur entrant, le serveur POP/IMAP.
Pour illustrer le principe, voici le schéma du fonctionnement d’un serveur de messagerie et de son cheminement à travers les réseaux informatiques :

Les principaux protocoles de messagerie

SMTP, POP et IMAP sont les protocoles de messagerie qui définissent le moyen de transfert et de réception d’un mail. En un mot, vous pouvez envoyer un courrier électronique grâce au protocole SMTP et vous pouvez le réceptionner sur votre ordinateur grâce au protocole POP ou au protocole IMAP.

Suivez ce lien pour savoir plus sur le principe de fonctionnement et de navigation des principaux protocoles de messagerie.

Le client de messagerie

Le client de messagerie est le programme serveur qui sert d’interface pour l’utilisateur. Il permet l’envoi et la réception d’un message électronique. Ces logiciels de messagerie instantanée nécessite parfois une bonne configuration afin d’en tirer le meilleur parti.

Il existe deux catégories de client de messagerie : les clients mail installés sur votre poste informatique, appelés « lourds » et les clients web, accessible à partir d’une connexion sur votre navigateur, appelés « webmails ». Pour bien choisir son client mail, il faut bien entendu prendre en considération votre système d’exploitation (OS) : Windows, Mac OS X, Linux (système UNIX), etc.

  • Exemples de clients installés sur votre machine en local :Microsoft Outlook (avec la possibilité de le coupler avec Microsoft Exchange Server), Mozilla ThunderBird, Apple Mail, IBM Lotus Notes, etc.
  • Exemples de clients web en ligne :Google Gmail, Outlook.com (ex Hotmail), GMX, Free, Yahoo!, La Poste.net, etc.

Suivez ce lien pour savoir plus sur le fonctionnement d’un client de messagerie et apprendre comment le configurer.

Allez plus loin sur la thématique de la messagerie électronique :

 

Découvrez pourquoi Provectio vous propose ce guide de l’infrastructure

Par Sarah Galodé

Partagez cet article

Encore un peu de lecture ?

Matinée sécurité le 3 octobre à RENNES

Quelle boite mail sécurisée choisir : les critères | Provectio

Provectio recentre ses activités en Services Informatiques Managés…

Inscrivez vous à la newsletter