Qu’est-ce que le stockage réparti ?

Le stockage réparti : l’alternative idéale

Avec une quantité de données stockées dans le monde qui évolue à grand pas depuis plusieurs décennies et la nécessité de mettre en place des procédures efficaces de sauvegarde, le stockage réparti semble être l’alternative idéale pour répondre aux enjeux de criticité tout en préservant les consommations de ressources.

 

Le stockage réparti est une architecture de stockage qui sépare le logiciel de stockage du matériel. Les données d’un fichier sont réparties sur différents serveurs de façons à ce que le fichier reste lisible et en appliquant automatiquement un système de rétention de la donnée (en conservant plusieurs copies de toutes les données) en cas de coupure de service sur le stockage. Les systèmes de stockage répartis permettent une tolérance aux pannes à travers une réplication des données. Ainsi, un tel système permet d’assurer l’accessibilité aux disques et aux fichiers des systèmes virtualisés de façon transparente, même en cas de défaillances.

 

Schéma stockage réparti

 

Le stockage réparti permet ainsi de préserver la donnée même en cas de panne d’un disque dur ou d’un serveur. Ce mécanisme permet de s’affranchir de la duplication des données (par exemple dans le cadre d’un processus de sauvegarde) et assure de préserver les données. Le fichier étant réparti, les manipulations de maintenance sur les serveurs et les disques durs sont simplifiées et l’espace de stockage peut être ajusté plus simplement.

 

En revanche, le système de stockage réparti doit être étalé sur un minimum de 3 machines et sur plusieurs sites d’exploitation. A l’image des solutions RAID proposées par les fabricants de disque durs sur une seule machine, ce modèle offre une meilleure tolérance de pannes à plus grande échelle. Il garantit la sécurité et l’accessibilité de toutes les données en permanence, même en cas de défaillance simultanée des deux domaines d’erreur (perte de disque ou d’un serveur).

 

Nous intégrons actuellement cette technologie à notre projet « Cloud 4.0 » : En effet, nous avons souhaité rationaliser les quantités d’espaces de stockage nécessaires entre la donnée et ses sauvegardes. Pour se faire nous menons des partenariats étroits avec de grands éditeurs pour valider la mise en œuvre de notre système.

Par Damien

" La vraie réussite d’une équipe c’est d’assurer la compétitivité dans la pérennité "

Partagez cet article

Encore un peu de lecture ?

Office 365, une référence mondiale dans la bureautique !

Pour se lancer ou migrer vers Office 365, nous vous proposons un plan de migration à mettre en place (plus ou moins long selon le projet client).

10 bonnes pratiques pour assurer votre sécurité

Cibles jugées faciles par les cybercriminels, les antivirus est une première parade contre les cyberattaques, mais celui-ci ne doit pas être leur unique protection.

EVENT Sophos Tech Summit

L’objectif de cet événement était de présenter de nouvelles fonctionnalités EDR (Endpoint Detection and Response) dans Intercept X Advanced pour détecter, retracer et comprendre les incidents dus aux malwares.

Inscrivez vous à la newsletter